Logo image
Construction automobile et matériaux durables

«Secondary First», telle est la devise de BMW Group. Photo : BMW

Production et consommation Contenu du partenaire: BMW

Construction automobile et matériaux durables

Tourné vers l’avenir, BMW choisit l’économie circulaire. D’anciens filets de pêche, on fait des tapis de sol, et grâce aux feuilles d’olivier, le tannage du cuir peut respecter l’environnement. L’objectif: réduire considérablement l’empreinte carbone de chaque véhicule d’ici 2030.

2

Partager
Copier le lien LinkedIn
Écouter
Logo image

Construction automobile et matériaux durables

Partager
Copier le lien LinkedIn
Écouter

4 Min.  •   • 

«Secondary First». Ce slogan désigne l’ambitieuse approche durabilité du BMW Group pour atteindre les objectifs climatiques qu’il s’est fixés. D’ici 2030, la production des voitures de la marque devrait intégrer 50% de matériaux recyclés et réutilisés, dans différentes catégories de composants: peintures, batteries haute tension, pneus, cuirs ou textiles. Une stratégie globale fondée sur l’économie circulaire, pour une réduction radicale de l’empreinte carbone.

Il suffit de prendre place à bord de la BMW iX entièrement électrique pour découvrir concrètement, dès aujourd’hui, les résultats de cette approche. L’avenir est palpable dans une atmosphère luxueuse, privilégiant habitabilité et qualité des matériaux.

Entièrement électrique, la BMW iX montre le chemin de la durabilité. Photo: BMW

Source: BMW

Entièrement électrique, la BMW iX montre le chemin de la durabilité.

Le cuir habillant le tableau de bord est marqué de discrètes feuilles d’arbre, esquissées pour rappeler la vocation écologique du véhicule, peut-être reléguée au second plan par un design audacieux: le cuir a été tanné avec un extrait naturel de feuilles d'olivier, pour réduire autant que possible l’emploi de produits chimiques. Le BMW Group est l’un des deux acteurs de l’industrie automobile à avoir rejoint le Leather Working Group. Cette organisation à but non lucratif élabore depuis 2005 des lignes directrices et des certifications pour promouvoir le traitement écologique du cuir dans le monde entier, dans un cadre normatif réellement exigeant.

Quatre catégories de matériaux couvrent tout le spectre de l’économie circulaire

Le cuir est l’une des nombreuses matières premières à bénéficier d’une attention toute particulière du BMW Group, dans sa stratégie globale axée sur l’économie circulaire. L’objectif? Une production de véhicules qui soit la plus économe possible en ressources. Le constructeur a donc identifié différentes catégories de matériaux couvrant les principes fondamentaux de l’économie circulaire: RE:THINK, RE:DUCE, RE:CYCLE et RE:USE. La conception intègre ainsi des matières premières naturelles, des matières plastiques recyclées, des solutions alternatives pour les cuirs, mais également des textiles recyclables.

Cuir et similicuir à base de matériaux biosourcés. Photo: BMW

Source: BMW

Cuir et similicuir à base de matériaux biosourcés.

Dans la catégorie des matériaux naturels, le constructeur étudie actuellement le potentiel de nouvelles mousses de bois, par exemple. Intégralement constituées de matières premières renouvelables, les mousses de bois sont si solides qu’elles permettent d’abandonner totalement les adhésifs synthétiques. Le revêtement des sièges fait appel à des textiles synthétiques entièrement composés de matériaux recyclés, qui peuvent être réutilisés plusieurs fois au cours de leur cycle de vie. Le BMW Group s’appuiera sur ces innovations, parmi de nombreuses autres initiatives encore, pour sensibiliser l’opinion publique à l’intérêt des matériaux durables, tout en dévoilant clairement sa stratégie pour inscrire la construction automobile dans un avenir durable. D’ici 2030, ces actions devraient permettre de réduire de plus de 40% les émissions de CO2 de tous les produits BMW Group sur leur cycle de vie.

D’anciens filets de pêche, on fait des tapis de sol

Ici encore, la BMW iX permet d’observer les implications concrètes de ce principe pour la pratique industrielle et au quotidien, sur les routes: la batterie haute tension de ce véhicule électrique comporte jusqu’à 50% de nickel en part secondaire, qui descend à 30% si l’on utilise de l’aluminium pour le boîtier. On atteint déjà une efficacité globale de 90% sur le recyclage des batteries haute tension. De même, les revêtements et tapis de sol de la BMW iX sont fabriqués à partir de filets de pêche récupérés en mer, ainsi que d’autres matériaux recyclés.

L’économie circulaire a le vent en poupe, et propose à l’industrie automobile une gamme complète d’autres matériaux à intégrer à la conception. Le BMW Group est ainsi le premier constructeur à utiliser dans ses usines européennes une peinture mate, produite non pas à partir de pétrole, mais de biomasse. BMW innove également dans le domaine des pneumatiques, premier constructeur automobile à utiliser les pneus Pirelli contenant du caoutchouc naturel et de la rayonne certifiés FSC. Enfin, un accord a été conclu avec Salzgitter AG, encadrant la livraison d’acier à faible impact carbone dès 2026. On prévoit ainsi d’économiser chaque année quelque 400 000 tonnes d’émissions de CO2.

Spécialiste Durabilité habitacle I BMW Group Careers
play button

Spécialiste Durabilité habitacle I BMW Group Careers

La BMW Vision i Circular montre la voie, et montre qu’il est possible d’intégrer totalement la construction automobile dans l’esprit de la «Circular Economy». Le principal objectif de cette étude de design novatrice était de créer un véhicule optimisé pour les matériaux en circuit fermé, intégrant exclusivement des matériaux recyclés et permettant une recyclabilité totale. «Circular Economy» et «Circular Design»: des concepts actuels pour les véhicules de demain.

Déclaration: Ce contenu a été créé par BMW lui-même dans le cadre du partenariat avec Sustainable Switzerland.

Cet article est publié sous

Publicité

Articles populaires

Articles recommandés pour vous

Foto: PD
Mobilité

De l’«aluminium vert» pour la production BMW

Sur la voie de la mobilité durable
Changement climatique

Sur la voie de la mobilité durable

Photo: BMW
Économie circulaire

«Nous devons parvenir à une économie circulaire à long terme»

Articles similaires

Des fibres naturelles dans la BMW M4 GT4: le fabricant mise sur la construction biolégère développée par Bcomp.
Économie circulaire

Le plaisir de conduire naît avec la volonté d’innover

La mobilité verte commence dès la planification des voitures
Changement climatique

La mobilité verte commence dès la planification des voitures

L’économie circulaire prend son envol
Économie circulaire

L’économie circulaire prend son envol