Logo image
asdfasdf

Production et consommation

​​​Produire et consommer de manière durable

Combien gagne la couturière qui confectionne mon T-shirt? Combien de CO₂ mon repas génère-t-il? Notre consommation a des conséquences directes qu’il faut atténuer.

Économie circulaire

Créer des cycles de matériaux et de produits fonctionnels et protéger les ressources.

Économie circulaire

Le développement durable implique de découpler la croissance économique de la consommation de ressources. Pour ce faire, il faut fermer les cycles des matériaux et des produits.

En bref

  • La population et la prospérité augmentent.
  • La consommation de ressources est élevée.
  • Les déchets sont produits en grande quantité.
  • Les circuits des produits et des matériaux doivent être rapidement fermés.
En savoir plus sur le sujet

Alimentation

Notre alimentation a un impact négatif sur l’environnement: comment y remédier?

Alimentation

L’alimentation exerce une pression encore plus forte sur l’environnement que le logement ou la mobilité. Le développement durable doit commencer par la consommation alimentaire.

En bref

  • La production alimentaire pollue notre environnement à grande échelle.
  • En cause, notamment, les produits d’origine animale. Deux tiers de la pollution liée à l’alimentation proviennent de l’étranger.
  • Un tiers de la nourriture disponible n’est pas consommé.
En savoir plus sur le sujet

Textiles

Le secteur du textile fait depuis longtemps l’objet de critiques. Tout cela doit changer.

Textiles

La production textile fait l’objet de critiques depuis des années en raison des conditions de travail et des émissions polluantes élevées. Il faut faire évoluer le secteur et les habitudes de consommation.

En bref

  • Le secteur textile génère plus d’émissions de CO2 que l’ensemble du transport aérien et maritime.
  • Les pays producteurs sont mis en cause pour leurs conditions de travail inhumaines et des salaires inférieurs au minimum vital.
  • 96% de la charge environnementale du commerce suisse de l’habillement est générée à l’étranger.
En savoir plus sur le sujet

C'est un fait

La fast fashion part à la poubelle

La production textile est responsable d’environ 10 % des émissions mondiales de CO₂ et 20 % de la pollution mondiale de l'eau. Mais environ 100 tonnes de textiles sont jetées à la poubelle chaque jour en Suisse.

Sources: Parlement européen, WWF Suisse

Économie

Économie régénérative: le «zéro net» va-t-il assez loin?

Économie régénérative: le «zéro net» va-t-il assez loin?

Les objectifs zéro net sont-ils suffisants, ou avons-nous besoin de solutions non seulement durables, mais aussi et surtout renouvelables? Le concept d' «économie régénérative» soulève de nombreuses questions. Tout comme les considérations dont les entreprises tiennent comptent pour leur modèle d'entreprise.

Voir l’article
Photo: ISTOCK
Économie circulaire

Le piège du gain rapide

Les entreprises durables agissent de manière transparente, pensent plus loin que le bout de leur nez – et cela leur réussit, comme le souligne l'expert en logistique Nathan Kunz. Il est professeur à l'Institut Sustainable Business de la Haute école spécialisée bernoise – section économie.

ISTOCK
Textiles

Secteur de la mode, agissons maintenant!

Parce que la durabilité devient de plus en plus importante, les législateurs du monde entier durcissent les conditions pour l'économie. Les entreprises du secteur de la mode, du textile et de l'habillement peuvent d'ores et déjà poser les bases de leurs succès futurs.

poll image

Question du mois

L'alimentation durable a-t-elle besoin d'interdictions et de taxes?

Voir l’article
Photo: Lidl Suisse
Alimentation

Pas à pas vers le planning des menus du futur

Comment pouvons-nous nous nourrir plus sainement tout en faisant du bien à notre planète ? C’est une question qui devient chaque jour plus urgente avec la raréfaction des ressources et les conséquences du changement climatique. Elle nous concerne tous : pour pouvoir nourrir une population mondiale de 10 milliards de personnes en 2050, de nouvelles voies doivent être empruntées, de la production jusqu’aux consommateurs finaux. En tant que détaillant en pleine croissance, Lidl Suisse prend ses responsabilités et poursuit une stratégie de durabilité qui s’appuie sur les recherches les plus récentes.

Les entreprises qui fabriquent des vêtements d'extérieur utilisent depuis longtemps les PFAS, des «polluants éternels », pour rendre leurs produits imperméables. Elles n'ont que récemment commencé à réfléchir à la manière de se passer des PFAS.
Économie circulaire

Il faut tordre le cou à l’idée que les ‘polluants éternels’ sont indispensables

Les substances synthétiques appelées PFAS se trouvent partout, des poêles antiadhésives aux textiles. Largement utilisés, mais potentiellement nocifs, ces produits persistants sont difficiles à réglementer. Le chercheur suisse Martin Scheringer analyse les défis posés par ces «polluants éternels».

newsletter image

Le climat est en train de changer, restez à l'écoute.

La newsletter «Planet A» de la NZZ une fois par semaine dans votre boîte aux lettres ou sur Linkedin. S'abonner maintenant: