Logo image
Photo: Swisscom

Photo: Swisscom

Contenu du partenaire: Swisscom

«L’IT aide les entreprises à réduire le CO2»

Face à la grande tendance du moment, le net zéro, les entreprises s’engagent dans le développement durable. Mais ces promesses sont-elles vraiment écolo? Dans l’interview, Michele Savino explique comment les entreprises gagnent en durabilité et quel rôle joue l’IT dans ce contexte.

0

Partager
Copier le lien LinkedIn
Écouter
Logo image

«L’IT aide les entreprises à réduire le CO2»

Partager
Copier le lien LinkedIn
Écouter

5 Min.  •   • 

Les entreprises doivent étayer leur image verte par des faits. Début 2024, les entreprises d’au moins 500 collaborateurs devront prouver leur empreinte carbone par des données claires et précises, y compris pour les émissions de leurs fournisseurs. Une obligation qui fait bouger les choses. Selon l’étude Swiss IT, environ un tiers des entreprises participantes utilisent déjà des modèles de calcul pour déterminer leur empreinte carbone. L’année précédente, elles n’étaient que 13%. Michele Savino, Business Developer Data-Driven Sustainability chez Swisscom, commente les résultats de l’étude Swiss IT.

Où en sont les entreprises suisses dans leur parcours vers le net zéro?

Michele Savino: Ces deux dernières années, les entreprises suisses ont vu leur paysage chamboulé. Plus que jamais, elles étudient le sujet, se fixent des objectifs climatiques concrets en ligne avec la Science Based Targets Initiative (SBTi) et calculent chaque année leur empreinte carbone. L’étude Swiss IT met en lumière un autre fait: le nombre d’entreprises à ne pas mesurer du tout cette empreinte est en nette baisse sur un an (36% en 2023, contre 61% en 2022).

Les PME s’engagent-elles aussi?

Oui, bien sûr. Car la pression s’intensifie: les clients réclament de la transparence, et la durabilité est un atout concurrentiel évident. En tant que fournisseurs de grandes entreprises, les PME sont de plus en plus tenues d’afficher leurs émissions de CO2. Et pour attirer les jeunes talents, l’image d’une société durable est un argument clé.

Où les entreprises souhaitent-elles se faire aider?

L’un des plus grands défis pour les entreprises est d’établir un bilan climatique et de s’en servir de base pour définir les objectifs associés. Elles souhaitent être soutenues dans cette démarche, tout comme dans la mise en œuvre des mesures. Sans oublier le besoin de conseils pour respecter effectivement les dispositions légales.

Photo: PD

Portrait

En sa qualité de Business Development Manager, Michele Savino accompagne les entreprises dans le processus d’innovation numérique. Diplômée en électrotechnique, elle dispose d’une longue expérience du secteur IT et fait le lien entre business et IT. Michele Savino encadre l’initiative de durabilité «data-driven» chez Swisscom et travaille à développer un portefeuille de développement durable pour les entreprises.

Quelles sont les conditions pour établir un bilan climatique?

Un bilan carbone nécessite des données sur le volume et le type d’énergie et de matériaux utilisés, p. ex. combustibles, consommation d’électricité, déplacements professionnels ou consommation de papier. Ces données ne sont souvent ni collectées, ni sauvegardées de façon décentralisée. Elles constituent pourtant le socle indispensable pour déterminer les modèles de consommation d’énergie, identifier le potentiel d’économie et initier des solutions durables. Et cela requiert une documentation sur une plateforme centrale. La numérisation et le Data-Driven Business sont donc des éléments clés pour atteindre la neutralité climatique.

Comment élaborer des mesures à partir des résultats?

Les modèles de calcul servent à identifier les principaux axes d’amélioration en matière de bilan de durabilité, avec ensuite la possibilité de définir les mesures les plus impactantes.

Quel est le rôle de l’IT dans la réduction du CO2?

L’IT permet d’économiser du CO2, p. ex. en améliorant la mobilité grâce au Work Smart ou en automatisant et en optimisant le chauffage avec des technologies IoT. Mais son autre atout est de pouvoir de collecter des données, que soit sur les bâtiments ou les véhicules. Les solutions logicielles aident les entreprises à mesurer leur empreinte carbone de manière automatisée. Par le biais des modèles de calcul, les données sont traitées et servent ensuite de base pour des décisions fondées. L’IT a donc son rôle à jouer pour suivre les objectifs de durabilité et ajuster les mesures en conséquence.

Comment aider l’économie à réduire encore davantage le CO2?

Sur ce point, les modèles de calcul facilitent l’instauration de mesures de réduction efficaces. Au-delà des émissions directes et indirectes de l’entreprise, p. ex. par les véhicules de fonction ou l’électricité utilisée, la prochaine étape consiste à intégrer la chaîne de création de valeur. En clair, l’achat de matières premières et de produits, le transport, la distribution, les déplacements professionnels, les trajets du personnel, etc.

Et quelle est la vision à moyen terme pour atteindre le net zéro?

Nous poursuivons l’idée d’une place de marché numérique pour les mesures de réduction en Suisse. Cela consiste à échanger des données sur les principaux facteurs d’émission, notamment les bâtiments, les chaînes d’approvisionnement et la mobilité, entre les entreprises. Ainsi, de nouveaux sites peuvent par exemple être proposés à une entreprise en possédant déjà plusieurs, de manière proactive, en s’appuyant sur l’analyse de la mobilité du personnel et sur les émissions dans les bâtiments en place. Swisscom seule n’est pas en capacité d’instaurer une telle place de marché. Un écosystème numérique et durable est indispensable pour y parvenir. Cela implique également de stimuler l’interconnexion via l’IoT et la représentation numérique des objets au moyen de Digital Twins.

Swisscom s’engage en faveur du développement durable

Swisscom wurde mehrfach als nachhaltigste Telco der Welt ausgezeichnet. Bis 2025 soll ihre ganze Wertschöpfungskette klimaneutral sein. Gemeinsam mit Kunden will Swisscom zudem jährlich 1 Mio. Tonnen CO2 pro Jahr einsparen. Dies entspricht rund 2% der Treibhausgasemissionen der Schweiz. Im Fokus stehen dabei virtuelle Konferenzen, Cloud-Lösungen aus energieeffizienten Rechenzentren, das Optimieren von Fahrzeugflotten und die Steuerung von Bürohäusern und Stromnetzen. Swisscom ist zudem Initiatorin der Swiss Climate Challenge.

En savoir plus

Faites le test de maturité net zéro

Swisscom accompagne les entreprises dans leur parcours vers le net zéro: bilan carbone, conseils stratégiques en matière de climat et solutions de réduction et de compensation. Ce suivi s’adapte à la maturité net zéro de l’entreprise concernée. Le test vous fournit un état des lieux approximatif et vous indique les prochaines étapes possibles.

Vers le test de maturité

Déclaration: Ce contenu a été créé par Swisscom lui-même dans le cadre du partenariat avec Sustainable Switzerland.

Publicité

Articles populaires

Articles recommandés pour vous

Nouveau mode de collecte des données d’émissions
Changement climatique

Nouveau mode de collecte des données d’émissions

Image: Swisscom

Plus de données pour moins d’émissions

Des données pour protéger le climat
Management

Des données pour protéger le climat

Articles similaires

Cerveau avec motifs géométriques
Économie circulaire

L'intelligence artificielle dans le développement durable: des notions à connaître

Photo: PD
Économie circulaire

Des bâtiments intelligents pour atteindre les objectifs climatiques

Le chemin qui mène à la neutralité climatique grâce à la SBTi - Comment une entreprise devient climatiquement neutre
Changement climatique

Le chemin qui mène à la neutralité climatique grâce à la SBTi - Comment une entreprise devient climatiquement neutre