Logo image
Proposer des idées et des solutions innovantes, pour un avenir où il fait bon vivre.

Proposer des idées et des solutions innovantes, pour un avenir où il fait bon vivre.

Habitats Contenu du partenaire: BKW

Pour un avenir où il fait bon vivre

Avec l’initiative «Espaces de vie 2025», le groupe BKW contribue à la réalisation de la stratégie énergétique de la Confédération à travers des ateliers de développement de solutions.

0

Partager
Copier le lien LinkedIn
Écouter
Logo image

Pour un avenir où il fait bon vivre

Partager
Copier le lien LinkedIn
Écouter

6 Min.  •   • 

Cette année, le groupe BKW, fournisseur d’énergie et de services, fête ses espace insécable et saisit l’occasion de promouvoir ses idées pour un avenir où il fait bon vivre. Le lancement de l’initiative «Espaces de vie 2025» répond à cette volonté. Il s’agit de solutions destinées aux domaines de l’énergie, du bâtiment et de l’infrastructure, le coeur de métier de BKW. «À travers cette initiative, nous voulons proposer des solutions dont l’impact sera tangible dès demain», affirme Martin Schweikert, responsable de la communication d’entreprise. «Ce n’est qu’en collaborant avec d’autres acteurs que nous pourrons apporter des réponses aux mégatendances et proposer des espaces où il fait bon vivre.»

Contribution à la société

BKW souhaite participer activement au changement, pour les individus, la société dans son ensemble et l’environnement. Cet objectif doit être atteint, entre autres, grâce à des bâtiments intelligents, où l’aspect énergétique, la construction et l’infrastructure sont envisagés comme un tout intégral. Cette approche globale, de la planification à l’installation, en passant par l’exploitation et la maintenance, s’appuie sur le vaste réseau du groupe BKW et permet de trouver des solutions énergétiques et de construction auprès d’un seul et même fournisseur. L’initiative «Espaces de vie 2025» offre une plateforme pour la conception de ces solutions d’avenir. Avec cette initiative, BKW entend assumer sa responsabilité collective et apporter sa contribution à la société, en s’appuyant sur le travail de pionnier qu’elle accomplit depuis 125 ans.

«Un rouage de l’horloge»

L’initiative repose sur différents «ateliers » organisés tout au long de l’année. Il s’agit d’espaces de coopération et de dialogue constructif entre l’économie, la science, la société et la politique. Les prémisse de départ est que les défis posés par les mégatendances telles que le changement climatique, la numérisation et l’urbanisation ne peuvent être abordés qu’en collaboration avec les parties prenantes concernées. L’obtention des meilleurs résultats dépend de la participation de parties prenantes et d’experts externes. Dans ce processus, BKW se considère comme «un rouage de l’horloge».

Christian Pfab

«Bien qu’il semble que nous ayons encore suffisamment de temps pour atteindre les objectifs climatiques d’ici 2050, nous devons tenir compte du fait que les bâtiments ont généralement un cycle de vie de 50 à 80 ans. Ainsi, nous disposons de peu de temps pour transformer le parc immobilier»

Christian Pfab

responsable Automation chez BKW Building Solutions

Un développement constant

«Agir ensemble», telle est la devise des ateliers de l’initiative «Espaces de vie 2025». Des questions concrètes sur la création d’espaces de vie agréables y sont discutées avec les parties prenantes sous des formats très divers. En outre, des solutions innovantes et de nouveaux projets seront élaborés collectivement et mis en oeuvre par étapes. «Les approches sont discutées, élaborées et définies de manière collégiale au sein des différents ateliers », explique le responsable de la communication Martin Schweikert. «Personnellement, j’attends avec impatience les rencontres annuelles pour analyser les progrès et définir les prochaines étapes. Nous sommes conscients qu’il s’agit d’un développement constant. Mais je me réjouis de relever le défi et d’échanger avec des experts.»

Les ateliers servent tout autant de plateformes de dialogue et d’impact que d’«incubateurs de solutions» pour les défis à relever. Les prochains seront consacrés aux thèmes suivants: «Pénurie de la main-d’oeuvre», «Habitats où il fait bon vivre» et «Systèmes énergétiques: décentralisés et démocratiques».

Le premier atelier a eu lieu le 7 mars de cette année, sur le thème de l’automatisation des bâtiments. Le choix s’est porté sur ce thème, car les bâtiments représentent environ 45% de la consommation totale d’énergie en Suisse. Ainsi, le champ d’action et l’effet de levier sont particulièrement importants. Par exemple, selon les calculs de BKW, l’éclairage intelligent permet à lui seul d’économiser jusqu’à 80% d’électricité. Pour atteindre les objectifs climatiques, il ne suffit pas d’équiper les nouveaux bâtiments de technologies modernes. Les bâtiments existants doivent également être décarbonés, notamment par l’amélioration de leur efficacité énergétique et l’utilisation d’énergies renouvelables.

«Bien qu’il semble que nous ayons encore suffisamment de temps pour atteindre les objectifs climatiques d’ici 2050, nous devons tenir compte du fait que les bâtiments ont généralement un cycle de vie de 50 à 80 ans. Ainsi, nous disposons de peu de temps pour transformer le parc immobilier», explique Christian Pfab, responsable Automation chez BKW Building Solutions. C’est précisément pour cette raison que le premier atelier s’est penché sur les aspects de la transition qui promettent le plus d’efficacité. Christian Pfab estime que l’automatisation intelligente des bâtiments présente un potentiel considérable d’optimisation et d’économies d’exploitation.

Bernhard Sax

«Les solutions modernes de gestion technique de bâtiment peuvent faire une grande différence, aussi bien en termes d’économie de ressources que d’attractivité d’un bien immobilier dans son ensemble»

Bernhard Sax

CEO de pi-System, Oberkirch LU

Des avantages trop peu connus

Mais il reste encore beaucoup à faire: en effet, les discussions avec les experts ont clairement montré que les avantages et les possibilités des systèmes modernes d’automatisation des bâtiments sont encore trop peu connus de nombreux propriétaires immobiliers. En conséquence, tous les propriétaires immobiliers peuvent participer au changement et poser les jalons de la décarbonation du parc immobilier. L’exemple de l’entreprise pi-System d’Oberkirch (LU), spécialisée dans l’automatisation des bâtiments au sein du système écologique de BKW, montre que beaucoup de choses sont possibles, pour peu que la volonté y soit. «Les solutions modernes de gestion technique de bâtiment peuvent faire une grande différence, aussi bien en termes d’économie de ressources que d’attractivité d’un bien immobilier dans son ensemble », déclare Bernhard Sax, CEO de pi-System.

L’automatisation des bâtiments réduit les coûts d’exploitation jusqu’à 40%

Pour aller de l’avant en matière de durabilité et lutter contre le changement climatique, il faut une transition énergétique globale. Beaucoup a été fait, mais il reste encore beaucoup à faire. Le portefeuille diversifié de BKW couvre des champs d’action essentiels, de la production d’énergie renouvelable à l’utilisation efficace de l’électricité dans les bâtiments, l’industrie ou la mobilité, en passant par les réseaux de distribution intégrés.

L’automatisation, en particulier, est bénéfique pour l’environnement et présente de nombreux avantages, car elle améliore l’efficacité, le confort et la sécurité. De plus, les coûts d’exploitation sont réduits jusqu’à 40% par rapport aux bâtiments conventionnels. Le potentiel de développement de l’électricité solaire est encore plus important. En théorie, il serait possible d’atteindre une puissance totale de 30,2 térawattheures par an, ce qui correspond à environ 54% de la consommation d’électricité en Suisse. L’électromobilité contribue également à la durabilité. L’électricité supplémentaire nécessaire à cet effet peut être couverte par des ressources renouvelables

Celles et ceux qui souhaitent participer à un atelier de l’initiative «Espaces de vie 2025» peuvent prendre contact par e-mail.

Déclaration: Ce contenu est réalisé par la rédaction de Sustainable Switzerland pour le compte du partenaire BKW.

Cet article est publié sous

Publicité

Articles populaires

Articles recommandés pour vous

Sustainable Switzerland
Énergie

L'e-mobilité est-elle vraiment plus durable que l'utilisation de carburants traditionnels?

Photo: BKW / Daniel Hager
Énergie

«La transition énergétique est l'affaire de tous»

Photo: Ed White/ Pixabay
Changement climatique

Voici à quoi devrait ressembler une Suisse décarbonée en 2050

Articles similaires

Photo: PD
Économie circulaire

Des bâtiments intelligents pour atteindre les objectifs climatiques

Foto: PD
Énergie

Pour une meilleure efficacité énergétique dans le secteur du bâtiment

Installations photovoltaïques
Énergie

S’envoler depuis Belp vers des destinations lointaines grâce à l’énergie solaire