Logo image
Nouveau mode de collecte des données d’émissions

Photo: DP

Climat et énergie Économie Contenu du partenaire: Swisscom

Nouveau mode de collecte des données d’émissions

Les entreprises se fixent des objectifs de durabilité pour lutter contre le changement climatique. Pour réduire largement ses émissions de CO2, il faut les connaître. C’est pourquoi Swisscom travaille en étroite collaboration avec la start-up Sweep.

0

Partager
Copier le lien LinkedIn
Écouter
Logo image

Nouveau mode de collecte des données d’émissions

Partager
Copier le lien LinkedIn
Écouter

4 Min.  •   • 

Imaginez une grande entreprise. Les deux personnes composant son service financier sont les seules à connaître les chiffres. Dès lors qu’elles ont fait les calculs et publié les chiffres une fois par an, c’est le statu quo pendant un long moment.

Inimaginable? Un avis partagé par Res Witschi, qui fait cette comparaison pour mettre le doigt sur un problème. Les entreprises établissent des rapports de durabilité et poursuivent des objectifs ambitieux pour réduire leurs émissions. «Toute la responsabilité en la matière repose souvent sur les épaules de l’équipe chargée de la durabilité, alors que chaque membre du personnel prend des décisions au quotidien qui influent sur les émissions de CO2.»

La comptabilité carbone, un enjeu

Res Witschi fait partie de l’équipe Durabilité de Swisscom. L’entreprise s’est fixé des objectifs ambitieux: elle suit la voie de la réduction des émissions en s’inspirant de l’initiative SBT et veut être climatiquement neutre d’ici 2025. Swisscom recense systématiquement les émissions directes et indirectes de CO2 et d’autres gaz à effet de serre. Cette quantification, appelée comptabilité carbone, sert de base pour établir des rapports sur la durabilité et le climat, identifier les réductions d’émissions et formuler des objectifs environnementaux et climatiques. De même pour le management et donc la réduction des émissions des gaz à effet de serre.

Les grandes entreprises comme Swisscom sont confrontées à un défi, à savoir gérer d’énormes jeux de données portant sur plusieurs décennies. Dans le bilan de Swisscom, la majeure partie des émissions font partie du scope 3, qui comprend notamment les émissions de la chaîne d’approvisionnement. Pour établir le bilan climatique, l’équipe Durabilité récupère les données à partir de sources multiples. Rassembler toutes les données relève donc du parcours du combattant. Swisscom a lancé un projet pilote et utilise Sweep, une plateforme de données aux fonctions bien plus étendues par rapport à la base de données utilisée jusqu’ici.

Une solution IT en réponse à la crise climatique

Il y a environ deux ans, quatre co-fondateurs, dont Raphael Güller, ont créé la start-up Sweep. «Nous nous sommes demandé: comment pourrions-nous contribuer à la préservation du climat? Sweep est la réponse. Nous mettons ainsi à profit notre expertise pour faire évoluer les choses.» La plateforme centralise les données de toute une organisation, ce qui facilite la comptabilité carbone.

Source: Sweep

Swisscom compte parmi les clients. Depuis le lancement, une trentaine de personnes, en plus de Res Witschi, contribuent aux données. Il y voit lui-même de nombreux avantages: la plateforme affiche des données toujours à jour et offre des fonctions qui facilitent la tâche. Les personnes concernées peuvent saisir elles-mêmes des données. Elles voient également les calculs et l’évolution des chiffres. Il est possible d’intégrer des données externes et de les actualiser en permanence. Sweep présente les objectifs et les mesures sous forme graphique et assure le monitoring. Elle permet de réaliser des simulations sur la réalisation de possibles objectifs climatiques. Les graphiques montrent le taux de réalisation à date.

Ce que Res Witschi illustre avec son exemple de service financier composé de deux personnes, Raphael Güller l’a observé en pratique: «Après le reporting, il ne se passe bien souvent plus grand-chose jusqu’au prochain rapport de durabilité. Si l’on veut atteindre ses objectifs, il faut impliquer tout le monde, et pas seulement les responsables de la durabilité.» Après tout, tous les départements d’une entreprise génèrent des émissions. «Au Financial Accounting, chaque équipe a son propre budget et fait ses calculs en conséquence. Il pourrait en être de même pour les émissions.»

«Si l’on veut atteindre ses objectifs, il faut impliquer tout le monde, et pas seulement l’équipe chargée de la durabilité.» Raphael Güller

Les services en ligne de calcul d’empreinte carbone présentent un défaut: ils calculent les émissions à partir des dépenses, souvent estimées de manière très approximative. «Certes, on voit là où on peut réduire les dépenses, et c’est un bon début, mais pas le levier à actionner», résume Raphael Güller, qui en est convaincu: «Seules les entreprises qui considèrent la comptabilité carbone comme une opportunité et qui adoptent un positionnement pérenne pourront réussir sur le long terme.»

Avec des partenaires tels que Sweep et le cabinet de conseil climatique Swiss Climate, Swisscom développe une offre de services climatiques visant à aider les clients commerciaux à améliorer leur bilan climatique. La comptabilité carbone est un élément déterminant sur la voie du nul net. En combinant cela avec le conseil climatique, les TIC vertes et les données, les entreprises se rapprochent à grands pas de leur objectif.

Swisscom aide les entreprises dans leur parcours vers le nul net

En collaboration avec un solide réseau de partenaires, Swisscom propose des services complets: bilan carbone, conseils stratégiques en matière de climat et solutions de réduction et compensation – le tout selon la norme SBTi.

Plus d'informations

Déclaration: Ce contenu a été créé par Swisscom lui-même dans le cadre du partenariat avec Sustainable Switzerland.

Cet article est publié sous

Publicité

Articles populaires

Articles recommandés pour vous

La contre-proposition à l’IMR booste la comptabilité carbone
Changement climatique

La contre-proposition à l’IMR booste la comptabilité carbone

Des données pour protéger le climat
Management

Des données pour protéger le climat

Photo: Swisscom

«L’IT aide les entreprises à réduire le CO2»

Articles similaires

Mise en œuvre des mesures de protection et de défense du climat: comment se démarquer de la concurrence!
Changement climatique

Mise en œuvre des mesures de protection et de défense du climat: comment se démarquer de la concurrence!

Des données fiables pour atteindre l’objectif de zéro émission nette de CO2
Management

Des données fiables pour atteindre l’objectif de zéro émission nette de CO2

Le chemin qui mène à la neutralité climatique grâce à la SBTi - Comment une entreprise devient climatiquement neutre
Changement climatique

Le chemin qui mène à la neutralité climatique grâce à la SBTi - Comment une entreprise devient climatiquement neutre