Logo image
Image: economiesuisse

Production, recherche, développement: le site Novelis de Sierre accueille différentes activités, unies par un engagement en faveur de la durabilité – une grande réussite, y compris sur le plan économique. Image: Novelis

Contenu du partenaire: Economiesuisse

Le rayonnement mondial du Valais

Le producteur international d’aluminium Novelis poursuit la décarbonisation de ses activités et le développement d’une véritable économie circulaire afin de conjuguer durabilité et rentabilité.

0

Partager
Copier le lien LinkedIn
Écouter
Logo image

Le rayonnement mondial du Valais

Partager
Copier le lien LinkedIn
Écouter

6 Min.  •   • 

Novelis est un acteur incontournable du secteur de l’aluminium. L’entreprise, dont le siège social se trouve à Atlanta, aux États-Unis, est le leader mondial du laminage et du recyclage de ce métal léger et très demandé. Novelis fournit ses tôles d’aluminium de haute qualité principalement à l’industrie aérospatiale, au secteur automobile et aux entre prises fabriquant des canettes de boissons. L’entreprise est présente en Suisse avec son usine sise à Sierre (VS). Depuis un an et demi, elle dispose même de son propre hub d’innovation et de recherche: le Net Zero Lab Valais.

Novelis développe une production neutre en carbone dans le cadre d’un accord de coopération à long terme avec le campus Energypolis de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HESSO) et le fournisseur d’énergie local, OIKEN. Les conditions sont particulièrement favorables, comme l’explique Serge Gaudin, directeur de l’usine Novelis de Sierre: «Nos installations assurent toutes les étapes de la fabrication et du recyclage des produits laminés en aluminium. Nous pouvons rechercher des solutions pendant toutes les phases de la production, sur un même site.» Les nouvelles connaissances acquises en Valais sont transférées par la suite aux autres usines Novelis, chacune les adaptant à sa situation locale.

Les spécialistes du Net Zero Lab Valais accordent la plus grande importance à la coopération, rapporte Serge Gaudin. «Le partage des connaissances et de l’expérience permet d’engranger d’excellents résultats par rapport au travail solitaire». En collaboration avec les experts et les expertes du Lab et en liaison avec les sites Novelis du monde entier, Novelis Sierre s’efforce de créer une entreprise complètement circulaire et de réduire les émissions scope 1 et scope 2 jusqu’à atteindre l’objectif zéro émission nette. Aujourd’hui déjà, une partie de l’énergie nécessaire à l’installation en Valais provient de sources renouvelables. D’ici 2030, l’objectif est de passer à une production entièrement neutre en CO2.

«Un four poussant électrique permet d’éviter 4’500 tonnes d’émissions de CO2 par an.»

Un écosystème pour le chauffage

Le Lab a d’ores et déjà permis de développer un écosystème énergétique optimisé qui achemine la chaleur résiduelle de la coulée vers le Technopôle voisin, un parc d’innovation informatique qui regroupe entreprises, instituts et startup. «Nous développons ce projet pilote en collaboration avec la ville de Sierre», explique Serge Gaudin. D’ici 2030, l’écosystème fournira à la ville de Sierre une part importante de ses besoins en énergie de chauffage. «Selon une estimation prudente, nous pourrions fournir de la chaleur à plus de 5’000 habitants, soit un tiers de la population actuelle de la ville», explique le directeur de l’usine.

«Born to be recycled»

L’aluminium est un matériau universel et le métal le plus utilisé après le fer et l’acier. Il présente une grande stabilité en dépit de sa faible densité, une conductivité électrique élevée ainsi qu’une résistance importante à la corrosion. L’aluminium est utilisé dans la construction de véhicules, de bâtiments et de machines, dans l’électronique, les technologies de climatisation et d’énergie solaire, ainsi que dans les emballages. Par ailleurs, c’est un matériau parfait pour mettre en œuvre une économie circulaire efficace.

«L’aluminium peut être recyclé et réutilisé à l’infini», explique Serge Gaudin. Le directeur de l’usine Novelis de Sierre souligne en outre qu’il s’agit d’un véritable recyclage et non d’un downcycling (décyclage). Ainsi, le matériau recyclé peut être réutilisé dans la même catégorie de produits, car il ne présente pratiquement aucune perte de qualité. Le recyclage de l’aluminium présente également d’autres avantages de taille. «Nous pouvons produire de l’aluminium recyclé avec 5 % de l’énergie nécessaire à la production d’aluminium primaire, soit jusqu’à 95 % d’émissions de CO2 en moins», selon M. Gaudin. Et ce, à l’infini! En bref «Aluminium is born to be recycled» (l’aluminium est fait pour être recyclé, NDT).

Électricité produite par une centrale hydroélectrique

L’un des projets en phase de mise en œuvre est un four poussant électrique destiné au processus de laminage dans l’usine de Novelis. Les lingots d’aluminium doivent être chauffés à près de 500 °C, une étape assurée à ce jour par un four au gaz naturel. «Nous pouvons économiser d’importantes quantités d’émissions de CO2 si nous chauffons le four avec de l’électricité provenant de sources renouvelables», explique Serge Gaudin. Dans un premier temps, l’énergie nécessaire sera fournie par une centrale hydroélectrique. Cela permettra d’éviter jusqu’à 4’500 tonnes d’émissions de CO2 par an.

fin d’accélérer la décarbonisation de la production, l’équipe du Net Zero Lab teste également d’autres sources d’énergie alternatives, comme le plasma ou l’hydrogène, en remplacement du gaz. Ici encore, il s’agit de remplacer les sources d’énergie fossiles par des sources neutres en carbone, plutôt que de compenser les émissions de CO2 avec des certificats.

Le solaire joue également un rôle important dans la décarbonisation progressive de l’usine Novelis, au grand bénéfice des communautés avoisinantes. À ce titre, il convient de signaler que Sierre mesure environ 1’990 heures d’ensoleillement par an – des conditions optimales pour produire de l’énergie solaire à grande échelle. Concrètement, cela se traduit par une production photovoltaïque de près de 4’000 kWh/jour. Actuellement, le toit de la fonderie de Novelis à Sierre est recouvert par près de 5’000 m2 de panneaux solaires. Ils sont loués par le fournisseur d’énergie OIKEN, qui est également partenaire du Net Zero Lab Valais. Ensemble, les deux entreprises contribuent désormais à l’approvisionnement de Sierre en électricité verte.

«Pour nous, la durabilité n’est pas un point de détail, tant s’en faut», précise M. Gaudin, directeur de Novelis. «Elle est au cœur de notre identité et de notre action. Nous prenons les mesures pertinentes pour peser sur notre secteur et sur l’avenir de la planète.»

À propos de Novelis

Novelis est le premier fabricant de produits plats en aluminium laminé et le plus grand recycleur d’aluminium au monde. L’entreprise, une filiale du producteur indien d’aluminium et de cuivre Hindalco Industries Ltd, exploite un réseau intégré d’installations de laminage et de recyclage à la pointe de la technologie, en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en Europe et en Asie. Elle utilise ses capacités mondiales de production et de recyclage pour fabriquer des produits de haute qualité pour différents clients industriels. Novelis s’efforce de devenir le «premier fournisseur mondial de solutions durables en aluminium à faibles émissions de CO2». Selon l’entreprise, «l’utilisation à grande échelle d’aluminium recyclé, actuellement 61% de notre matière première, est au cœur de notre modèle d’entreprise, circulaire et innovant». L’objectif est de faire progresser de manière décisive non seulement l’entreprise, mais le secteur dans son ensemble, sur la voie de l’économie circulaire.

Image: economiesuisse

Source: economiesuisse

Directeur de l'usine Novelis de Sierre

Déclaration: Ce contenu est réalisé par la rédaction de Sustainable Switzerland pour le compte du partenaire Partner.

Cet article est publié sous

Publicité

Articles populaires

Articles recommandés pour vous

François Maréchal et Jonas Schnidrig
Construction et logement

Une Suisse autonome et neutre en CO₂ serait possible en 2050

Image: BMW

L’immense potentiel de l’hydrogène

Photo: Ed White/ Pixabay
Changement climatique

Voici à quoi devrait ressembler une Suisse décarbonée en 2050

Articles similaires

Photo
Énergie

La durabilité sur roues: 9 raisons pour lesquelles une voiture électrique est le meilleur choix

Des fibres naturelles dans la BMW M4 GT4: le fabricant mise sur la construction biolégère développée par Bcomp.
Économie circulaire

Le plaisir de conduire naît avec la volonté d’innover

La transition énergétique a-t-elle la priorité sur la protection de la nature ?
Énergie

La transition énergétique a-t-elle la priorité sur la protection de la nature ?