Logo image
Sur la voie de la mobilité durable

Dans un avenir proche, toute une série de véhicules au pouvoir d'attraction élevé sortiront des ateliers de production de BMW. Photo: DP

Climat et énergie Contenu du partenaire: BMW

Sur la voie de la mobilité durable

BMW a posé les jalons pour l'avenir : Aujourd'hui déjà, près de 30% de toutes les nouvelles voitures circulant en Suisse sont électrifiées. Et dès le début des années 2030, MINI et Rolls Royce ne proposeront plus que des modèles entièrement électriques.

0

Partager
Copier le lien LinkedIn
Écouter
Logo image

Sur la voie de la mobilité durable

Partager
Copier le lien LinkedIn
Écouter

5 Min.  •   • 

Lorsque BMW a lancé l'i3 sur les routes en 2013, la petite voiture électrique au design futuriste constituait une exception sensationnelle et le constructeur automobile munichois n'a pas seulement écrit l'histoire avec son premier véhicule électrique, mais a également abordé le thème de la mobilité durable de manière radicalement nouvelle : L'usine de Leipzig, où la i3 a été produite, a été la première de son genre à être certifiée ISO en matière d'écobilan ; dans la voiture elle-même, de nouveaux matériaux ont été utilisés, fabriqués entre autres à partir de plastique recyclé. En huit ans et demi, 250 000 exemplaires de cette petite voiture électrique pionnière et tournée vers l'avenir ont été vendus dans 74 pays.

Depuis, le BMW Group poursuit avec succès sur cette voie - une gamme croissante de modèles entièrement ou partiellement électrifiés est la preuve de la cohérence de cette stratégie.. Au total, 15 véhicules électriques à batterie auront été produits rien qu'à la fin de cette année ; en Suisse, plus de 28% de toutes les BMW et MINI nouvellement immatriculées étaient déjà entièrement ou partiellement électrifiées au premier semestre 2022. Le constructeur automobile a pu augmenter les ventes de véhicules entièrement électriques de 131% par rapport à l'année 2021. Au deuxième trimestre 2022, BMW Group est ainsi resté le meilleur fournisseur d'automobiles haut de gamme en Suisse.

200 000 véhicules entièrement électriques

« La croissance impressionnante des immatriculations de véhicules tout électriques nous conforte dans notre démarche vers plus d'électromobilité. La forte demande des clients pour des produits de haute technologie et des moteurs innovants nous aide à atteindre nos objectifs de durabilité cette année », a déclaré Paul de Courtois, président et CEO de BMW (Suisse) SA. Ce qui fonctionne déjà aujourd'hui doit encore être considérablement développé à l'avenir. En 2030, les véhicules entièrement électriques devraient représenter au moins la moitié des livraisons de véhicules du BMW Group dans le monde.

Mais à l'échelle mondiale, le BMW Group s'est également fixé des objectifs ambitieux à court terme. Plus de 200 000 véhicules entièrement électriques devraient être vendus en 2022, ce qui doublerait au moins les ventes de 2021 dans ce segment. Avec la BMW i7 et la BMW iX1, deux autres véhicules entièrement électriques seront lancés cette année sur le marché en séries importantes et qui permettront d'augmenter les ventes et la part des véhicules électrifiés.

Objectif : neutralité climatique totale

Ces objectifs ambitieux reposent sur une stratégie environnementale claire : l'année dernière, BMW Group a encore renforcé les objectifs qu'il s'était fixés pour réduire considérablement ses émissions de CO2 et s'est également engagé à suivre une trajectoire conforme à l'objectif de 1,5° pour limiter le réchauffement climatique. D'ici 2030, une réduction d'au moins 40% des émissions de CO2 par véhicule doit être atteinte sur l'ensemble du cycle de vie. L'entreprise est le premier constructeur automobile allemand à adhérer à la « Business Ambition for 1,5°C » de la Science Based Targets Initiative et s'engage à atteindre l'objectif d'une neutralité climatique totale sur l'ensemble de la chaîne de création de valeur d'ici 2050 au plus tard.

La marque BMW place la propulsion électrique au cœur de sa stratégie d'avenir, mais mène également des recherches intensives sur d'autres technologies, comme la propulsion par pile à combustible à hydrogène, et sur la base d'un système modulaire évolutif, le même modèle BMW peut souvent intégrer différents types de propulsion, en fonction des besoins du client. « Notre objectif est et reste d'assurer la mobilité de nos clients tout en étant aussi respectueux du climat que possible », a déclaré le président du conseil d'administration de BMW AG, Oliver Zipse. Pour les marques MINI et Rolls-Royce, la planification va à nouveau résolument dans une direction fondamentale. Au début des années 2030, seuls des véhicules entièrement électriques devraient être proposés. La raison de cette stratégie pour deux marques à première vue totalement différentes est le profil étonnamment comparable des utilisateurs, comme on le dit chez BMW Group. Les véhicules MINI sont majoritairement utilisés en milieu urbain, les automobiles Rolls-Royce principalement pour des distances plus courtes, ce qui se prête bien à la propulsion électrique.

Règles de l'économie circulaire

Toutefois, pour atteindre les objectifs globaux de durabilité que BMW s'est fixés, les véhicules électriques ne suffisent pas à eux seuls. C'est pourquoi l'entreprise investit dans des matériaux et des processus de fabrication qui sont constamment optimisés et écologisés selon les règles de l'économie circulaire. Comparable à la voiture pionnière i3, son successeur dans l'esprit, la BMW iX lancée en 2021, est aujourd'hui produite dans toutes les règles de l'art environnemental. Dans le cadre d'une évaluation environnementale intensive, confirmée par le TÜV Rheinland, BMW a pu démontrer que la BMW iX électrique avait un potentiel de réchauffement global réduit jusqu'à 66% sur l'ensemble de son cycle de vie, de sa fabrication à son recyclage en passant par son utilisation. Ceci en comparaison avec une BMW X5 30d avec un moteur diesel économique. De tels tests sont réalisés par le BMW Group pour tous les modèles électriques afin de pouvoir contrôler en permanence le cap vers la durabilité.

Dans un avenir proche, toute une série de véhicules à fort pouvoir d'attraction, développés et construits dans l'esprit de cette stratégie globale de mobilité durable, sortiront des ateliers de production de BMW Group, comme par exemple la MINI Countryman, la série 5 de BMW ou la Rolls-Royce Spectre, avec laquelle la marque de luxe britannique explore de manière pionnière de nouveaux territoires, comme la BMW i3 il y a quelques années.

Intérieur végan

L'année prochaine, le groupe BMW lancera les premières voitures dont l'intérieur est entièrement produit de manière végane. Cela est possible notamment grâce au développement de matériaux innovants aux propriétés similaires à celles du cuir. À l'avenir, celles-ci pourront également être utilisées pour les surfaces des volants, où elles devront répondre à des exigences particulièrement élevées en termes de toucher, d'aspect premium et de résistance à l'usure. Des variantes d'habitacle entièrement végane seront disponibles pour la première fois tant pour les modèles BMW que MINI. Les surfaces sans cuir réduisent les émissions de CO2 jusqu'à 85%.

Déclaration: Ce contenu est réalisé par la rédaction de Sustainable Switzerland pour le compte du partenaire BMW.

Cet article traite des SDG suivants

Les Objectifs de développement durable (ODD) sont 17 objectifs mondiaux de développement durable convenus par les États membres de l'ONU dans l'Agenda 2030. Ils couvrent des thèmes tels que la réduction de la pauvreté, la sécurité alimentaire, la santé, l'éducation, l'égalité des sexes, l'eau propre, les énergies renouvelables, la croissance économique durable, les infrastructures, la protection du climat et la protection des océans et de la biodiversité.

7 - Recours aux énergies renouvelables
13 - Lutte contre le changement climatique

Publicité

Articles populaires

Articles recommandés pour vous

«Mieux vaut promettre moins, mais de manière plus concrète»
Économie circulaire

«Mieux vaut promettre moins, mais de manière plus concrète»

Des cellules de batterie révolutionnaires: davantage d’autonomie pour des coûts plus bas
Changement climatique

Des cellules de batterie révolutionnaires: davantage d’autonomie pour des coûts plus bas

Construction automobile et matériaux durables
Économie circulaire

Construction automobile et matériaux durables

Articles similaires

Des fibres naturelles dans la BMW M4 GT4: le fabricant mise sur la construction biolégère développée par Bcomp.
Économie circulaire

Le plaisir de conduire naît avec la volonté d’innover

Les voitures électriques sont-elles vraiment plus durables ou servent-elles seulement à se donner bonne conscience?
Changement climatique

Les voitures électriques sont-elles vraiment plus durables ou servent-elles seulement à se donner bonne conscience?

Photo
Énergie

La durabilité sur roues: 9 raisons pour lesquelles une voiture électrique est le meilleur choix