Logo image
L'énergie nucléaire est-elle durable?
Climat et énergie

L'énergie nucléaire est-elle durable?

Dans le débat sur le climat et en raison de ses émissions relativement faibles de CO₂ l’énergie nucléaire est de plus en plus présentée comme propre, respectueuse de l'environnement, voire «verte». Mais une telle évaluation est-elle justifiée? L'utilisation de l'électricité nucléaire peut-elle réellement être considérée comme durable et comparable aux énergies renouvelables telles que les énergies éolienne et solaire? Les avis divergent nettement sur ce point.

1

Partager
Copier le lien LinkedIn
Écouter
Logo image

L'énergie nucléaire est-elle durable?

Partager
Copier le lien LinkedIn
Écouter

3 Min.  •   • 

Le moindre mal

Le nucléaire, seule véritable alternative aux combustibles fossiles

Baisse des gaz à effet de serre. Par rapport aux combustibles fossiles comme le charbon et le pétrole, l'énergie nucléaire génère nettement moins d'émissions de gaz à effet de serre. Elle entraîne une meilleure qualité de l'air et ne contribue pas au réchauffement climatique global.

Un stockage définitif sûr est réalisable. Les centrales nucléaires produisent certes des déchets radioactifs, mais ceux-ci peuvent être stockés en toute sécurité si l’on en croit les partisans du nucléaire. Le risque pour l'environnement et la santé des personnes peut être limité à son minimum. Par ailleurs , les éléments combustibles usés pourraient être retraités après leur utilisation.

L'énergie nucléaire est efficace sur le plan énergétique. En effet, une quantité relativement faible d'uranium ou de plutonium permet de produire une grande quantité d'énergie. Pour une centrale nucléaire d'une puissance de 1000 mégawatts par an, il faut 160 à 175 tonnes d'uranium.

L'énergie nationale est moins chère. Les coûts de construction et d'exploitation des centrales nucléaires sont certes élevés, mais l'utilisation de l'énergie nucléaire rend l'industrie nationale et les ménages moins dépendants des importations d'énergie fossile (pétrole et gaz naturel), elles aussi coûteuses.

Dangereux un jour, dangereux toujours

L'énergie nucléaire est injustement enjolivée

L'énergie nucléaire n'est pas durable. Les centrales nucléaires sont certes une source d'énergie en grande partie exempte de CO₂: la production d'électricité nucléaire proprement dite n'émet pratiquement pas de gaz à effet de serre. Néanmoins, la gestion sûre et durable des déchets radioactifs à haute activité et du combustible usé n'est pas résolue. Même si des sites de stockage définitif de déchets nucléaires radioactifs devaient être mis en service dans un avenir proche, l'état actuel des connaissances ne permet pas de garantir un confinement sûr, nécessaire pour des centaines de milliers d'années.

L'énergie nucléaire n'est pas du tout une source neutre en CO₂. Les gaz à effet de serre sont principalement émis avant et après la production d'électricité proprement dite. Si l'on prend en compte l'ensemble du cycle de vie – de l'extraction de l'uranium à la construction et au démantèlement des centrales, en passant par la fabrication des éléments combustibles – les différentes phases consomment parfois de grandes quantités d'énergie, ce qui entraîne à son tour des émissions considérables de gaz à effet de serre.

L'uranium est limité et son extraction est dangereuse. Un autre problème est sa disponibilité limitée, alors qu’il est la matière première la plus importante pour la plupart des centrales nucléaires. Bien qu'il en existe de grandes réserves dans le monde, elles ne sont pas infinies. De plus, l'extraction de ce métal requiert une grande quantité de ressources et comporte des risques pour l'homme et l'environnement.

Recyclage – pas pour l'énergie nucléaire. Le retraitement du combustible usé ne peut pas être répété à l'infini. Il présente également des risques importants pour la sécurité, la santé et l'environnement. Le terme «retraitement» est d'ailleurs trompeur: il n'y a presque pas de recyclage du combustible nucléaire usé. Seuls quelques pour cent des déchets nucléaires d'origine sont réutilisés dans de nouvelles barres de combustible.

Les catastrophes devraient servir de leçon. L'utilisation de l'énergie nucléaire comporte des risques considérables pour la sécurité, comme l'ont montré les graves accidents de Tchernobyl en 1986 et de Fukushima en 2011. Ces deux catastrophes ont eu et continuent d'avoir un impact considérable sur l'homme et l'environnement. A cela s'ajoute le risque que des centrales nucléaires soient impliquées dans des conflits armés, comme c'est le cas de la centrale nucléaire de Zaporijia, la plus grande installation nucléaire d'Europe, en Ukraine, occupée par la Russie.

Cet article est publié sous

Publicité

Articles populaires

Articles recommandés pour vous

François Maréchal et Jonas Schnidrig
Construction et logement

Une Suisse autonome et neutre en CO₂ serait possible en 2050

Éoliennes au col du Gothard
Biodiversité

Où des éoliennes devraient-elle voir le jour en Suisse?

La transition énergétique a-t-elle la priorité sur la protection de la nature ?
Énergie

La transition énergétique a-t-elle la priorité sur la protection de la nature ?

Articles similaires

https://unsplash.com/de/fotos/graue-betonturme-unter-weissen-wolken-und-blauem-himmel-tagsuber-vMQFh9rAkeU
Changement climatique

L’énergie nucléaire va-t-elle revenir sur le devant de la scène?

Photo
Énergie

La durabilité sur roues: 9 raisons pour lesquelles une voiture électrique est le meilleur choix

Le vent a-t-il tourné dans l’approvisionnement électrique?
Énergie

Le vent a-t-il tourné dans l’approvisionnement électrique?