Logo image
Foto: PD
Société Contenu du partenaire: Lidl Suisse

Le bénévolat porte ses fruits

Le travail bénévole est source de valeur ajoutée : vis-à-vis des projets soutenus, de la société et des entreprises, mais aussi vis-à-vis des bénévoles eux-mêmes. Il est donc d’autant plus important d’encourager le travail bénévole. La valeur ajoutée du bénévolat selon Lidl Suisse.

0

Partager
Copier le lien LinkedIn
Écouter
Logo image

Le bénévolat porte ses fruits

Partager
Copier le lien LinkedIn
Écouter

4 Min.  •   • 

Encourager une décision libre et éclairée

Les situations compliquées telles que la pandémie, la guerre en Ukraine ou la crise climatique en sont la preuve : face aux difficultés, les gens se serrent les coudes, s’apportent un soutien mutuel et se mobilisent. De nombreux bénévoles ont proposé leur aide et se sont organisés collectivement. Selon l’EPF de Zurich, le bénévolat répond à un besoin de faire quelque chose de sa propre initiative et de se sentir appartenir à un groupe. Au-delà, ce sont des valeurs et des idées que l’on souhaite concrétiser. Les personnes engagées dans le domaine social et environnemental trouvent un sens à leur activité, ce qui est gratifiant. Le bénévolat peut donc contribuer à la satisfaction individuelle. Des structures professionnelles rigides et inflexibles peuvent rendre l’accès au bénévolat plus difficile. Les employeurs peuvent apporter leur pierre à l’édifice en motivant leurs collaborateurs et en leur offrant la possibilité de faire du bénévolat pendant leur temps de travail. Les domaines dans lesquels les entreprises s’engagent doivent être choisis en connaissance de cause et correspondre aux objectifs à long terme de l’entreprise. L’exemple de Lidl Suisse.

Valeur ajoutée

La réalisation des objectifs de durabilité de l’entreprise passe également par les collaborateurs. C’est pourquoi Lidl Suisse s’est fixé comme objectif que, d’ici 2025, 10 % de ses collaborateurs (avec un taux d’occupation supérieur à 40 %) puissent participer à une mission de volontariat pendant leur temps de travail rémunéré, par exemple pour la protection de l’environnement. Ainsi, les collaborateurs n’apportent pas seulement une contribution précieuse et pratique sur le plan social et environnemental, mais sont également sensibilisés à des thèmes importants dans le domaine de la durabilité, et cela porte ses fruits.

Torsten Friedrich, CEO de Lidl Suisse, y voit une valeur ajoutée: «Ce que j’apprécie dans les missions de volontariat, c’est la simplicité des échanges entre nous et le fait que l’on parvienne à faire bouger les choses ensemble. Cela permet de développer le sens des responsabilités et les compétences sociales, ce qui est également un atout pour Lidl Suisse.»

De nombreuses opportunités d’engagement

Le bénévolat jouit d’une grande reconnaissance chez Lidl Suisse et les collaborateurs sont encouragés par les réseaux internes à s’inscrire à des missions, même pendant leur temps de travail. Parmi les projets soutenus depuis longtemps par le bénévolat, les entretiens fictifs de Pro Juventute et les missions nature du WWF sont très appréciés.

Sous la forme d’entretiens fictifs, les collaboratrices et collaborateurs de Lidl Suisse s’engagent pour soutenir des élèves de classes du niveau secondaire lors du passage de la scolarité obligatoire à la vie professionnelle.

Katja Schönenberger, directrice de Pro Juventute, est ravie: «Notre partenariat avec Lidl Suisse nous tient à cœur. Nous apprécions particulièrement l’engagement des collaboratrices et collaborateurs de Lidl Suisse dans les entretiens fictifs organisés par Pro Juventute pour faciliter aux adolescents le passage de l’école à la vie d’adulte.»

Nos bénévoles peuvent également participer à des Clean-Up-Days pour ramasser des déchets ou à des missions nature qui consistent à revaloriser des habitats en collaboration avec WWF. Cela contribue à promouvoir la biodiversité et à soutenir l’agriculture par l’élimination d’espèces végétales envahissantes ou la création de refuges pour différents animaux sauvages. Le 9 mai 2023 a eu lieu la dernière mission nature au lac de Walenstadt. Des collaborateurs de Lidl Suisse ont prêté main-forte à des viticulteurs bio dans le cadre de la création d’un nouveau vignoble et de la plantation de cépages résistants aux champignons. Ces cépages nécessitent moins de traitements phytosanitaires et sont donc plus écologiques que les vignes traditionnelles.

Verena Violetti, du service clientèle de Lidl Suisse, était sur place lors de la mission au lac de Walenstadt : «Pour moi, cet engagement contrebalance parfaitement mon travail quotidien au bureau. C’est un sentiment extraordinaire que de travailler ensemble et de contribuer à la conservation de la biodiversité. Je continuerai volontiers à participer à des projets liés à la biodiversité.»

Cette année, Lidl Suisse offre à ses collaborateurs de nombreuses autres possibilités de se mobiliser. Parmi elles, un Clean-Up-Day est prévu à Davos, auquel participeront une soixantaine d’apprentis.

«Les bénévoles peuvent soutenir la protection de la nature et aider à préserver les paysages et la biodiversité en Suisse. Chacun peut ainsi contribuer à ce que notre planète reste vivable pour les générations futures», explique Bernadette Bodenmüller, Account Director Corporate Relations, WWF Suisse.

Déclaration: Ce contenu a été créé par Lidl Suisse lui-même dans le cadre du partenariat avec Sustainable Switzerland.

Publicité

Articles populaires

Articles recommandés pour vous

Les grandes visions nécessitent une pensée généreuse
Gouvernance

Les grandes visions nécessitent une pensée généreuse

Tortues de Floride
Changement climatique

Les espèces envahissantes coûtent plus de 423 milliards de dollars par an dans le monde

Foto: PD

« Tout le monde doit pouvoir s'offrir des produits durables »

Articles similaires

Les bandes fleuries en bordure des champs favorisent la biodiversité. Elles offrent un espace aux insectes et permettent de lutter naturellement contre les ravageurs.
Biodiversité

La protection des espèces sur la liste des priorités

«C’est juste une question de volonté politique»
Biodiversité

«C’est juste une question de volonté politique»

Les limites planétaires comme lignes directrices pour notre économie
Gouvernance

Les limites planétaires comme lignes directrices pour notre économie