Logo image
Chief Sustainability Officer: une figure nécessaire, ou superflue?
Économie

Chief Sustainability Officer: une figure nécessaire, ou superflue?

De plus en plus d’entreprises intègrent la durabilité dans leur mode de gestion, pour le bien de l’environnement et de la société. Le nouveau rôle de Chief Sustainability Officer (CSO) vient répondre à cet impératif. Sa mission consiste à développer, à surveiller et à promouvoir les stratégies et les mesures de développement durable au sein de l’entreprise. Mais les CSO sont-ils vraiment indispensables, ou incarnent-ils une énième tendance en matière de durabilité?

0

Partager
Copier le lien LinkedIn
Écouter
Logo image

Chief Sustainability Officer: une figure nécessaire, ou superflue?

Partager
Copier le lien LinkedIn
Écouter

3 Min.  •   • 

Les CSO sont des acteurs fondamentaux

La durabilité au cœur de la C-Suite

Focalisation totale sur la responsabilité d’entreprise. Un CSO veille à ce que la durabilité joue un rôle central au sein de l’entreprise. Pour ce faire, il doit peser au niveau de la direction. Le fait qu’une personne dédiée soit responsable de la mise en œuvre des stratégies de durabilité permet de garantir la conformité et la priorité des mesures correspondantes.

Un système d’alerte interne. Les CSO doivent identifier et évaluer les risques, à la croisée des impacts environnementaux, de la responsabilité sociale et des chaînes d’approvisionnement durables. Dès lors que les entreprises identifient les risques potentiels à un stade précoce, elles peuvent réagir de manière appropriée et en temps opportun. Cela les protège des atteintes à leur réputation et des dommages financiers.

Une durabilité proactive plutôt que du greenwashing. De plus en plus de consommateurs préfèrent les entreprises respectueuses de l’environnement, ce qui signifie que la durabilité n’est pas un outil de marketing, mais bien une stratégie à prendre au sérieux. Un CSO peut aider les entreprises à répondre aux exigences croissantes du marché et à se forger une réputation positive en matière de durabilité. Cela se traduit par un avantage concurrentiel et une attractivité accrue auprès des clients, des investisseurs et des partenaires.

Une bureaucratie inutile et peu efficace

La durabilité doit être portée par l’ensemble de l’organisation

Une personne seule a peu d’impact. La promotion de la durabilité doit être ancrée dans l’ensemble de l’organisation. Les CSO permettent de confier la responsabilité de la durabilité à une seule personne plutôt que de la répartir dans l’ensemble du personnel. Cela se traduit par une participation moindre des employés et un manque de compréhension globale de la gestion durable.

Des ressources financières mal employées. La création d’un nouveau poste de direction comme celui de CSO nécessite des moyens et des ressources financières. Certaines entreprises font valoir que ces ressources seraient mieux investies dans d’autres domaines ayant un impact plus direct sur la durabilité, notamment des salaires plus équitables ou des moyens de production optimisés.

La restructuration est également gourmande en ressources. Dans certaines entreprises, des rôles et des départements existants peuvent être chargés des questions de durabilité, notamment ceux qui se sont développés en interne. L’introduction d’un CSO entraîne un chevauchement des tâches et des responsabilités qui est susceptible d’entraîner des conflits, ainsi qu’une répartition inefficace du travail. En outre, cela peut conduire à plus de bureaucratie — et à des reproches, si la durabilité ne progresse pas suffisamment vite.

Cet article est publié sous

Publicité

Articles populaires

Articles recommandés pour vous

Seule la coopération permet d’at
Changement climatique

Seule la coopération permet d’at

La durabilité sur le lieu de travail: Moi ou toi?
Gouvernance

La durabilité sur le lieu de travail: Moi ou toi?

Transparence, coopération et fin de la pensée cloisonnée: la banque durable, une opportunité de croissance stratégique qui inspire l’innovation
Gouvernance

La transformation exige une gouvernance forte et une collaboration efficace

Articles similaires

Foto: PD
Reporting

Classements de durabilité pour les PME

Économie régénérative: le «zéro net» va-t-il assez loin?
Changement climatique

Économie régénérative: le «zéro net» va-t-il assez loin?

Photo: SSF
Gouvernance

La gouvernance – la condition préalable à une plus grande durabilité