Logo image
Natural White

Habitats

Traiter les habitats naturels et l’environnement avec respect.

En Suisse, nous construisons toujours plus, nous diminuons les surfaces naturelles, nous utilisons de l’eau dans les centrales électriques ou pour l’agriculture. Que reste-t-il à la nature?

Biodiversité

Voici comment nous pouvons enrayer le recul de la biodiversité en Suisse.

Biodiversité

La diversité des espèces et des habitats permet de s’adapter à l’évolution des conditions environnementales. Le développement durable passe par la préservation de la biodiversité.

En bref

  • Depuis 1900, la biodiversité en Suisse a nettement diminué.
  • En Suisse, près de la moitié des habitats naturels sont menacés.
  • En Suisse, plus d’un tiers des espèces sont éteintes, menacées ou vulnérables.
  • La Suisse n’a pas atteint son objectif d’augmenter les surfaces protégées en 2020.
En savoir plus sur le sujet

Eau

Comment prendre soin de cette eau précieuse et préserver la santé de nos ressources hydriques.

Eau

La Suisse, le «château d’eau de l’Europe», est confrontée à des défis majeurs en raison du changement climatique et de nos habitudes de consommation. Notre approvisionnement en eau est-il garanti à l’avenir?

En bref

  • La Suisse dispose d’importantes réserves hydriques.
  • La qualité de l’eau potable est élevée. À l’avenir, le changement climatique entraînera des pénuries d’eau régionales et saisonnières.
  • Nos habitudes de consommation pèsent sur la qualité de l’eau et augmentent sa consommation.
En savoir plus sur le sujet

Construction et logement

Comment nous pouvons limiter l’impact de la construction et du logement sur l’environnement.

Construction et logement

Le secteur de la construction est coresponsable d’une grande partie des émissions de gaz à effet de serre de la Suisse. Le changement climatique menace de multiplier les sinistres dans les zones habitées.

En bref

  • Qualité élevée des constructions en Suisse.
  • L’espace urbain s’étend, les terres cultivables disparaissent.
  • Les logements se font rares, les coûts augmentent dans les centres.
  • Le secteur de la construction est un moteur du changement climatique.
  • Les conséquences de la hausse des températures menacent nos infrastructures.
En savoir plus sur le sujet

C'est un fait

La biodiversité a besoin d'espace

La Suisse a une responsabilité importante quant à la diversité de ses habitats. Elle s'est donc engagée à respecter l'objectif de l'ONU de protéger 30 % de la surface mondiale d'ici 2030.

Source: Office fédéral de l'environnement (chiffres 2022)

* En outre, 13 % de surfaces de connexion supplémentaires doivent être créées pour connecter les surfaces protégées.

Climat et énergie

Comment prévenir les conflits de l’eau au cœur de l’Europe

Rhone

Berceau de quelques-uns des grands fleuves européens, la Suisse veut retenir davantage d’eau pour sa production d’électricité. Mais la France comme l’Italie ont elles aussi besoin de l’or bleu coulant des Alpes suisses. Comment concilier ces besoins discordants?

Voir l’article
Foto: UBS
Construction et logement

«Créer davantage d'incitations à la rénovation énergétique»

Pour que le parc immobilier suisse soit réellement neutre pour le climat en 2050, plus de 38 000 bâtiments doivent être rénovés chaque année. Il reste encore beaucoup à faire pour atteindre cet objectif, souligne Claudio Saputelli, Head CIO Real Estate chez UBS.

Foto: UBS
Construction et logement

Comment les institutions financières contribuent à un immobilier respectueux de l'environnement

Les bâtiments sont responsables de plus d'un tiers des émissions de gaz à effet de serre dans le monde. Pourtant, les propriétaires considèrent souvent qu'il n'y a pas assez d'incitations à entreprendre des rénovations efficaces sur le plan énergétique. La bonne nouvelle, c'est que l'industrie financière peut aider la pensée écologique à percer dans le secteur immobilier.

poll image

Question du mois

Des villes plus vertes ou des logements pour tous?

Voir l’article
Les entreprises qui fabriquent des vêtements d'extérieur utilisent depuis longtemps les PFAS, des «polluants éternels », pour rendre leurs produits imperméables. Elles n'ont que récemment commencé à réfléchir à la manière de se passer des PFAS.
Eau

Il faut tordre le cou à l’idée que les ‘polluants éternels’ sont indispensables

Les substances synthétiques appelées PFAS se trouvent partout, des poêles antiadhésives aux textiles. Largement utilisés, mais potentiellement nocifs, ces produits persistants sont difficiles à réglementer. Le chercheur suisse Martin Scheringer analyse les défis posés par ces «polluants éternels».

Un tas de bouteilles PET
Biodiversité

Le plastique envahit la Suisse et le recyclage ne résoudra pas tout

La Suisse consomme un million de tonnes de plastique par an. La plus grande partie est incinérée, seule une fraction est recyclée. Environ 14'000 tonnes finissent dans la nature. Certes, les capacités de recyclage augmentent, mais la consommation augmente également.

newsletter image

Le climat est en train de changer, restez à l'écoute.

La newsletter «Planet A» de la NZZ une fois par semaine dans votre boîte aux lettres ou sur Linkedin. S'abonner maintenant: